Ladislas I

Ladislas Ier Árpád ou Saint Ladislas est née vers 1040 en Pologne, décédée à Nyitra (aujourd’hui Nitra en Slovaquie) le 29 juillet 1095, inhumée à Várad (aujourd’hui Oradea en Roumanie). Il fut roi de Hongrie de 1077 à 1095.

Le 20 avril 1089 mourait le roi de Croatie, Dmitar Zvonimir, qui avait épousé Hélène, la sœur de Ladislas. On alla tirer d’un monastère le nouveau roi, Etienne II, un vieillard jamais marié et on le couronna. À sa mort, en 1091, sa famille revendiqua la couronne pour le parent vivant le plus proche du défunt. Ladislas la réclama aussi en s’appuyant de façon boiteuse sur la tradition byzantine, selon laquelle il appartenait à la veuve de l’empereur de choisir qui succéderait à ce dernier, et Hélène s’était proclamée en sa faveur.

Reliquaire de saint Ladislas, xive siècle – Wikipédia

Ladislas termina la christianisation de la Hongrie (loi contre le paganisme). Il fut fidèle au pape pendant la querelle des Investitures, conflit contre l’empereur Henri IV. Il mena une politique de grandeur et d’expansion territoriale en Croatie. En 1094 il fonda l’évêché de Zagreb.

Ladislas, grand législateur, promulgua des lois particulièrement sévères contre le vol, puni de mort. Elles seront adoucies par son successeur Coloman. De plus, ses lois dirigent le peuple vers les droits européens, dans la mesure où elles gardent et défendent la propriété privée. Grâce à cette tendance, une migration commença dans le pays vers les territoires moins peuplés.

Source d’information: