Bela IV

Béla IV, né le 9 novembre 1206 et décédé le 3 mai 1270 sur l’île de Margit-sziget, à Budapest, roi de Hongrie et de Croatie du 21 septembre 1235 au 3 mai 1270, duc de Styrie de 1254 à 1258.

En 1241, les Mongols envahirent l’Europe centrale et orientale, la Pologne, la Bulgarie, la Croatie et le Royaume de Hongrie. La Hongrie a été attaquée sur deux fronts: une partie de l’armée mongole a envahi la Principauté de Transylvanie, tandis que la deuxième partie a attaqué la Ruthénie et la Moravie, situées dans les Carpates. À Gradec (partie aujourd’hui de Zagreb, la capitale de la Croatie), Béla IV fit des efforts désespérés pour que les puissances européennes viennent en aide à la Hongrie, en proie à un danger mortel. Mais l’Europe ne bougea pas. À la mi-janvier 1242, les Mongols purent traverser le Danube pris par les glaces. Leur principal objectif était de capturer le roi, qui s’était réfugié à Split, puis à Trogir, situé sur une île.

La Bulle d’or de 1242, émis par le roi Béla IV de Hongrie aux habitants de Gradec – Encyclopédie croate

La Bulle d’or de 1242 était un taureau d’or ou édit, émis par le roi Béla IV de Hongrie aux habitants de Gradec lors de l’ invasion mongole de l’ Europe. Par ce taureau d’or, le roi Béla IV a proclamé Gradec une ville libre royale. Le document a été publié le 16 Novembre 1242 à Virovitica et réaffirmé en 1266. L’original est écrit sur un morceau de parchemin 57 par 46 centimètres (22 par 18) en taille, et est maintenu dans des conditions strictement contrôlées dans les archives de l’Etat croate dans Zagreb, alors qu’une copie est exposée dans le musée de la ville de Zagreb.

Par la Bulle d’or, charte royale qui évoque, selon certains historiens, la Magna Carta anglaise, il accorde aux nobles le droit de se faire représenter par une assemblée régulière, la Diète, et leur reconnaît des privilèges juridiques et fiscaux. L’aristocratie jouit également du jus resistendi, en d’autres termes le droit de prendre les armes contre le roi, si celui-ci ne respecte pas les privilèges énoncés par la bulle.

Source d’information: